Accueil > Agenda

Conférence de Giuseppe Longo à l’Iméra

Giuseppe Longo, professeur émérite à l’ENS Paris, sera le 22 septembre 2022 de 16h à 18h à l’Iméra, pour une conférence sur le sujet :


Que doit apprendre l’approche numérique de l’intelligence artificielle et de la biologie du débat sur les fondements des mathématiques ?



Précédée le 21 septembre de 15h à 18h d’une discussion de Gabriella Crocco (responsable du programme Imera Explorations interdisciplinaires) et Fausto Fraisopi (Senior Fellow Imera) avec les doctorants.



Les mathématiques sont abstraites, symboliques, rigoureuses...
Les philosophies formalistes ont réduit ces trois notions différentes et difficiles à une seule : le formel.
Les mathématiques seraient alors un calcul sur des signes sans signification.
Cette réduction a eu des conséquences remarquables.
D’une part, l’abstraction et la rigueur des formalismes ont permis l’invention d’une machine logique de calcul (la machine de Turing) qui a contribué à révolutionner le monde.
D’autre part, la superposition de l’intelligible mathématique sur le mécanisable a contribué à une vision scientiste du monde dépourvue de sens et même de rigueur.
Elle a notamment façonné une vision mécaniste du vivant, qui contribue à la perturbation de l’écosystème et aux dérives d’une biologie moléculaire dominante aux principes faux ou vagues et aux lourdes conséquences. A la frontière entre mathématiques, logique, informatique, et biologie cette conférence présentera une conception des mathématiques, cherchant à réaffirmer l’importance du sens dans leur pratique.


Mathématicien, Giuseppe Longo a consacré une grande partie de ses travaux à l’étude des relations entre mathématiques, informatique et physique, et à l’élaboration de concepts théoriques applicables à la biologie. Il a été directeur de 22 thèses en Informatique, logique et à l’interface entre physique et biologie. Plus récemment, grâce à de nombreuses collaborations, Longo a comparé l’aléatoire physique (dynamique et quantique) à l’aléatoire algorithmique, enrichi et appliqué la théorie de la criticité, a modélisé les rythmes et le temps protensif biologiques dans des variétés bidimensionnelles. L’analyse de la non-calculabilité en logique et en physique, a permis de discuter l’imprédictibilité en biologie ainsi que la structure théorique de l’évolution.
Son projet actuel développe une épistémologie, historiquement documentée, explorant de nouvelles interfaces entre les disciplines et en cherchant des alternatives à la nouvelle alliance entre formalisme computationnel et gouvernance de l’homme et de la nature par les algorithmes et par des méthodes « d’optimalité » prétendument objectives.


Cette conférence rentre dans le cadre de la formation doctorale proposée par le collège doctoral. Elle peut être donc choisie par les doctorants dans le cadre de leur formation.


Le 21 septembre de 15h à 18h Gabriella Crocco (responsable du programme Imera Explorations interdisciplinaires) et Fausto Fraisopi (Senior Fellow Imera) discuteront avec les doctorants de certains des chapitres du livre de Giuseppe Londo « Matematica e senso », sorti récemment chez l’éditeur italien Mimesis. Le texte de ces chapitres est en effet disponible en Français et en Anglais sous la forme d’articles.

La liste de ces textes est la suivante :

* G. Longo. Letter to Alan Turing. Invited, in Theory, Culture and Society, Posthumanities Special Issue, 2018 : (Letter-to-Turing.pdf) (Version ’’article’’, en français, largement revue en collaboration avec Jean Lassègue pour Intellectica, 2020 : Longo-Lassegue-Turing.pdf ; originale in italiano : Lettera-a-TuringIt.pdf ; con un’introduzione in inglese : Lettera-a-Turing.pdf ; auf Deutsch, "Inhalt" Internationales Jahrbuch für Medienphilosophie, De Gruyter, vol. 6, no. 1, 2020, pp. V-VIII : Brief-an-Alan-Turing.pdf)

*Giuseppe Longo. The Cognitive Foundations of Mathematics : human gestures in proofs, in Images and Reasoning, (M. Okada et al. eds.), Keio University Press, Tokio, pp. 105-134, 2005 : incompl-images.pdf (version préliminaire en françcais, étendue par un texte avec Francis Bailly, in Il pensiero filosofico di Giulio Preti, (Parrini, Scarantino eds.), Guerrini ed associati, Milano, 2004, pp. 305 - 340. (incompl-incert.pdf)

*Giuseppe Longo. The reasonable effectiveness of Mathematics and its Cognitive roots. In Geometries of Nature, Living Systems and Human Cognition series in "New Interactions of Mathematics with Natural Sciences and Humaties" (L. Boi ed.), World Scientific, pp. 351 - 382, 2005. (reason-effect.pdf)

* G. Longo. Des hommes et des machines : comment reconnaitre une caricature ? aux Actes du Colloque "Le travail au XXIème siècle : Droit, techniques, écoumène", Collège de France, Paris, 26-27 février 2019 : (ReconnaitreCaricature.pdf)

*G. Longo. Corrélations artificielles vs intelligence des causes, dans le Livre Blanc Tome 2 "Contribution des outils numériques à la transformation des organisations de santé", Commission des Affaires Sociales, Assemblée Nationale, Paris, 2019 : (CorrelCauses.pdf)

La bibliographie complète de G. Longo est disponible ici

Agenda

Ajouter un événement iCal