CNRS
Suivez-nous sur

Rechercher





Accueil > Agenda > Archives agenda > Archives 2020

3e Workshop Interepisteme

3rd International Workshop INTEREPISTEME

Du Mercredi 21 au Vendredi 23 Octobre 2020

10h00-13h00


En ligne sur la plateforme Zoom
[To register, click on the following link :
https://univ-amu-fr.zoom.us/meeting/register/tJMsfuiprDsjGNLfHIql3mhyS3JETPsrr-__
After registering, you will receive a confirmation email containing information about joining the meeting.]


Organisation : Paola Cantù, Georg Schiemer et Gabriella Crocco
Partenariat : Centre Gilles Gaston Granger (CGG UMR 7304), UFR ALLSHS, Université Aix-Marseille, CNRS.

Les langues du colloque sont le français et l’anglais.


Inscription gratuite mais obligatoire. Le lien pour accéder au colloque en ligne sera envoyé aux participants enregistrés.

Contact : paola.cantu@univ-amu.fr


La naissance des philosophies scientifiques

Le workshop est partie du Projet International de Coopération Scientifique « INTEREPISTEME : L’effet de la collaboration interdisciplinaire sur les épistémologies du début du XXe siècle. Une comparaison entre l’école de Peano, le cercle de Vienna et le comité éditorial de la Revue de Métaphysique et de Morale : proto- structuralisme et logicisme proto-pluraliste ».
Le projet est dirigé par Paola Cantù (Centre Gilles Gaston Granger, Université Aix-Marseille et CNRS) et par Georg Schiemer (Département de Philosophie, Université de Vienne).
Le but de l’atelier est l’étude de l’origine des philosophies scientifiques entre la fin du XIXe siècle et la première moitié du XXe siècle. Le terme « philosophie scientifique » était en effet polysémique, car il incluait des différents projets institutionnels et des différentes traditions philosophiques (Helmholtz, Brentano, Tannery, la revue italienne « Rivista di filosofia scientifica », Russell, Husserl, le néo-kantianisme, le pragmatisme américaine, les cercles de Berlin et de Vienne, Federigo Enriques, Gaston Bachelard).
On tracera l’histoire du terme et on comparera des traditions différentes en prenant en compte non seulement des aires distinctes d’activités institutionnelles (groupes académiques et revues) et des traditions philosophiques variées (la philosophie analytiques, la phénoménologie, le néo-kantisme, le pragmatisme, le positivisme, le néopositivisme…), mais aussi le rôle qu’elles attribuent à la science et à la philosophie respectivement.
La philosophie peut être assimilée à une science ou bien en être distingué par son domaine et sa méthode autonome de recherche. La recherche philosophique a-t-elle une légitimité indépendante ou trouve-t-elle sa légitimé dans l’analyse réflexive des résultats des sciences ? L’analogie parmi la philosophie et la science pourrait s’orienter à un étude disciplinaire d’une science particulière (psychologie, mathématiques, physique, linguistique, …) ou à une conception interdisciplinaire de la connaissance scientifique. Les réactions au réductionnisme, au naturalisme scientifique et au scepticisme jouent elle aussi un rôle dans ce cadre.


The origins of scientific philosophies

The workshop is part of the International Scientific Cooperation Project « INTEREPISTEME : The effect of interdisciplinary collaboration on early 20th century epistemologies. A comparison among the Peano School, the Vienna Circle, and the Editorial Board of the Revue de Métaphysique et de Morale : protostructuralism and proto-pluralistic logicism. »
The project is directed by Paola Cantù (Centre Gilles Gaston Granger, Université Aix-Marseille and CNRS) and by Georg Schiemer (Department of Philosophy, University of Vienna).
The aim of the workshop is to investigate the origins of scientific philosophies between the end of the 19th century and the first half of the 20th century, in the belief that the term was polysemic, encompassing different institutional projects and philosophical traditions (Helmholtz, Brentano, Tannery, the Italian journal Rivista di filosofia scientifica, Russell, Husserl, neo-Kantianism, American Pragmatism, The Berlin and Vienna Circle, Federigo Enriques, Gaston Bachelard).
Objective of the workshop will be to trace the history of the term and to compare different traditions not only on the basis of different institutional areas of activity (academic groups and journals), or of different philosophical traditions (analytic philosophy, phenomenology, neo-Kantianism, pragmatism, positivism, neo-positivism...), but also on the basis of the different role they assign to science and philosophy respectively.
Philosophy can be either assimilated to a science or distinguished by means of an autonomous research domain and method. The philosophical inquiry might be considered as having an independent legitimacy or as finding its legitimacy in the reflexive investigation of the results of sciences. The analogy between philosophy and science might be oriented by a disciplinary investigation of a particular science (psychology, mathematics, physics, linguistics, …) or guided by an interdisciplinary conception of scientific knowledge. Reactions to reductionism, scientific naturalism, and skepticism might also play a role in this framework.


Intervenants :

  • Gabriel GIOVANNETTI (CGGG, Aix Marseille Université)
  • Gerhard HEINZMANN (Université de Lorraine)
  • Francesca BIAGIOLI (Università di Torino)
  • Jessica CARTER (University of Southern Denmark)
  • Julien BERNARD (CGGG, Aix Marseille Université)
  • Mario CASTELLANA (Università del Salento)
  • Gabriella CROCCO (CGGG, Aix Marseille Université)
  • Eduardo GIOVANNINI (National Scientific and Technical Research Council, Argentina / University of Vienna)
  • Christoph LIMBECK (University of Vienna)
  • Georg SCHIEMER (Unviersity of Vienna)
  • Paola CANTU (CNRS et CGGG, Aix Marseille Université)

Programme

Programme

Plus d’informations sur le Pics Interepisteme, cliquez ici

Agenda

Ajouter un événement iCal