CNRS
Suivez-nous sur

Rechercher





Accueil > Recherche > Axe 2 : Histoire de la philosophie et ontologies du présent

Axe 2 : Histoire de la philosophie et ontologies du présent

Responsables :
Michel Le Du et Christophe Salvat

Organigramme (29 membres dans l’axe 2 dont 13 statutaires et 10 doctorants)

Présentation
Les recherches développées sous l’intitulé Histoire de la philosophie et ontologie du présent interrogent l’histoire de la philosophie afin d’instruire les questions soulevées par l’actualité en les reliant à des thèmes et des arguments que la pensée philosophique, la plus ancienne comme la plus contemporaine contribuent à éclairer.
Ainsi, même s’ils se distinguent les uns des autres par leurs objets et leurs références, les différents travaux menés au titre de cet axe partagent-ils le souci d’effectuer constamment un va-et-vient entre approche théoriques des textes et des concepts d’une part, et analyse de leurs implications pratiques, d’autre part.

Thèmes de recherche
Un premier groupe de travaux réunit les recherches menées en histoire de la philosophie, qui couvrent à la fois la philosophie ancienne (antiquité́ tardive, rapports entre hellénisme et christianisme, débats anciens autour du déterminisme stoïcien, et conceptions de la responsabilité pratique de Plotin à Augustin), la philosophie moderne (rapports entre la métaphysique et la géométrie chez Leibniz et Pascal, métaphysique de l’esprit de Joseph Priestley, psychologie associationniste et histoire de l’utilitarisme) et la philosophie contemporaine (Wittgenstein, philosophie analytique, philosophie contemporaine de la connaissance).

Un second groupe de travaux tente d’aborder différents enjeux soulevés par l’évolution de nos sociétés et de nos représentations, qu’il s’agisse d’éthique appliquée (environnement, bioéthique, Intelligence Artificielle), de la pratique et du vécu dans le monde du travail et de l’éducation, de notre rapport aux normes (sociales, rationnelles, esthétiques et religieuses) et, enfin, de nos représentations du corps humain (genre, hygiène, cognition incarnée) et de sa place dans le vivant (écologie politique). L’idée est également d’étudier tout un ensemble de discours issus des sciences cognitives, des neurosciences etc. qui transforment l’image de l’homme et de son esprit et en viennent à informer des décisions. Il s’agit donc de mobiliser des concepts pour cerner et interroger ces transformations.

Programmes de recherche
En cours de construction

Formation
En cours de construction

Événements
Listes de nos initiatives (journées, séminaires...), voir l’agenda